218. 
INFINITIF - Futur
avēte salvēte valēte
avēto salvēto valēto
salvebis
salvēre valēre


Cĕdo donne, dis
219. Ce mot est un impératif irrégulier (pour cedito, cedite, de cĕdo, je cède) ; il a le sens du singulier et du pluriel. Cependant il y a encore une forme particulière pour le pluriel, cedite ou cette. L'-e de cet impératif est bref tandis que celui du verbe cedo, je cède, est long.

Quæso je te prie
220. Quæso est proprement le même mot que quæro, mais dans la bonne prose il s'emploie comme phrase incidente et n'est usité qu'à la 1ère personne singulier quæso et à la 1ère pluriel, quaesŭmus, nous vous prions.

Forem je serais
221. Forem (pour fuerem) est le subjonctif de l'imparfait de esse et l'équivalent de essem. L'infinitif fore a la même signification que futurum, -am, -um esse.
Forem s'emploie surtout dans les phrases finales et comme second membre d'une proposition conditionnelle.

Chapitre XXXIX
Les verbes impersonnels

222. Il y a en latin des verbes qui ne s'emploient qu'à la troisième personne du singulier et qu'on appelle à cause de cela verbes impersonnels (impersonalia). Ces verbe n'ont pas de sujet déterminé ou personnel, mais leur sujet est ou bien une phrase entière ou bien un infinitif. Ce sont les suivants :
misĕret, misertum et miseritum est, -ēre il fait pitié.
piget, piguit et pigitum est, -ēre il fait peine.
pœnitet, pœnituit, -ēre fait repentir.
pudet, puduit et pudĭum est, -ēre il fait honte.
tædet, (tæduit) pertæsum est, -ēre il dégoûte.
oportet, oportuit, -ēre il faut.