Chapitre XVI
Les verbes

84. Les verbes sont divisés en deux classes d'après leur signification:
1) les verbes actifs ou transitifs, exprimant une action qui se rapporte à un objet ; par exemple amo patrem, j'aime le père
2) Les verbes neutres ou intransitifs, qui désignent un état ou une action qui ne peut point se rapporter à un objet ; par exemple dormio, je dors ; ambulo, je me promène

85. Les verbes transitifs ont une double forme, 1'actif (activum) et le passif (passivum). L'actif exprime, que l'action est faite par le sujet, le passif, que le sujet supporte l'action et qu'il est l'objet de l'action ; par exemple pater laudat filium, le père loue le fils filius laudatur a patre, le fils est loué par le père.
Les verbes intransitifs ne s'emploient au passif qu'à la troisième personne singulier.

86. Il y a en latin une troisième classe de verbes, les déponent (deponentia), qui ont la signification active, soit transitive soit intransive, et la forme passive ; par exemple hortor, j'exhorte ; morior, je meurs.

87. Quelques verbes ont dans quelques temps la forme active, dans d'autres la forme passive ; par exemple audeo, j'ose, ausus sum, j'ai osé.
On les nomme neutro passiva. Encore d'autres qui sont l'inverse des déponents ont la signification passive et la forme active ; par exemple veneo, je suis venu.
On les appelle neutralia passiva.

Chapitre XVII
Les modes et des temps

88. Les manières diverses de présenter l'action exprimée par le verbe s'appellent modes (modi). Il y en a quatre en latin :
1) L'indicatif (modus indicativus), qui exprime simplement l'action ou l'état comme fait réel et positif ; par exemple puer scribit, le garçon écrit.
2) Le subjonctif ou le subjonctif (modus coniunctivus), qui exprime la supposition d'une action ou d'un état ; par exemple scriberem, si possem, j'écrirais, si je pouvais.
3) L'impératif (modus imperativus), qui exprime l'action sous la forme d'un commandement ou d'une demande ; par exemple scribite, écrivez.